L’avion, les voitures et les transports en commun ne sont pas les seuls moyens pour découvrir la Nouvelle Zélande. Il est aussi possible de voyager en ferry pour traverser Wellington-Picton. Du nord au sud ou inversement, vous allez admirer la beauté de cette île de l’Océanie. Elle abrite deux principaux ilots qui ont leurs volcans et glaciers respectifs. Si l’idée de voyager en bateau en Nouvelle Zélande vous tente, les prochains conseils sont pour vous.

Ce qu’il faut savoir

Pour découvrir le détroit du Cook du nord au sud, il faut réserver le ferry. Pour cela, rendez-vous sur la plateforme de DirectFerries. Elle propose deux itinéraires : de Wellington à Picton ou inversement. Quoi qu’il en soit, le tarif reste le même, sauf pour un aller/retour. Vous avez deux choix de compagnies, dont Bluebridge et Interislander. Ce dernier permet de voyager dans des bateaux récents. Cependant, le billet coute parfois plus cher. Il n’y a qu’un seul terminal à Picton. Par contre, les deux compagnies ont chacune leur point de départ et d’arrivée à Wellington.

Quel est le prix de la traversée ?

Si vous réservez un ferry pour traverser la Nouvelle Zélande, le tarif change en fonction du type de véhicule et/ou de nombre de passagers. Pour vous donner une idée des prix, il faut payer 30 à 35 euros par piéton. Pour une voiture classique avec un passager, le tarif va de 120 à 125 euros. Avec un van, ce sera entre 140 et 150 euros. Celui qui souhaite voyager en ferry avec un camping-car doit débourser à peu près 200 euros selon la taille du véhicule. Il faut noter qu’entre les deux compagnies, il y a très peu d’écart sur la tarification.

Explorer la Nouvelle Zélande en croisière

Le ferry est la meilleure solution pour découvrir l’île du nord au sud. Il offre une expérience unique en son genre. Pendant environ 3 heures, vous allez admirer les magnifiques paysages de Picton. Puis, cette île regorge quelques superbes fjords, tels que Milford qui vont marquer le trajet. Des baleines et des dauphins vont vous accompagner pendant la traversée du détroit de Cook. Oui, sur le bateau, le temps passe vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *