Un voyage sur les terres mongoles vous fera apprécier des paysages à couper le souffle et un mode de vie qui sort de l’ordinaire. Mais avant de s’y rendre, il y a quelques impératifs à connaitre.

Quand se rendre sur les lieux ?

La Mongolie est un pays où l’hiver est très rude. Il n’est donc pas conseillé de s’y rendre en période de grand froid. Il est recommandé de réserver votre place d’avion pour la Mongolie entre le mois de mai et le mois d’octobre. On vous déconseille également la période estivale. C’est-à-dire en septembre. L’été dans le pays peut être très chaud surtout si vous vous rendez dans le désert de Gobi. Vous avez aussi au mois de juillet et août le festival Naadam. C’est deux mois propice pour le tourisme, mais il faut réserver des mois à l’avance votre hôtel. Les établissements hôteliers sont bondés en cette période. Pour ceux qui souhaitent y aller en hors saison, il est préférable de choisir le printemps, c’est-à-dire au début du mois de mai jusqu’à juin. Il y fait chaud, mais pas trop et on peut y apprécier les randonnées à cheval dans les vastes étendues du pays.

Préparez votre circuit

Dès que le site https://www.action-visas.com/visa/Mongolie vous informe que votre visa pour la Mongolie est accepté, vous pouvez réserver votre vol et votre hébergement. Préparez aussi votre circuit. Eh oui, en Mongolie, pour visiter ces vastes contrées, il est nécessaire de bien préparer son circuit qui se fait idéalement à cheval. Un circuit dans le désert de Gobi vous permet de suivre le sentier du bouddhisme au cœur des steppes. C’est l’occasion de mieux connaitre cette religion tout en appréciant le paysage tout au long de votre trajet, d’en apprendre davantage sur la vie des bouddhistes du monastère de Gandantegchinlinfut. Plusieurs temples sont également à visiter : le temple de Choïr, de Duinkhor et de temple de Tsaghin Khurden. En Mongolie, prenez le temps d’apprécier la majesté du paysage à la réserve naturelle Zaghin Us. D’autres circuits comme la traversée du désert et des steppes mongoles vous permettront aussi de découvrir d’autres lieux comme le canyon de Yol, la vie autour des yourtes, les dunes de Khongor et l’expérience d’une randonnée à Seruun Bulag. Terminez aux falaises de bayanzag qui relient le désert à la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *