Lorsque vous pensez aux vacances, au congé, à un départ à l’étranger, même si c’est seulement à quelques kilomètres de votre domicile, la première chose que vous devez organiser, c’est le logement. Bien sûr, si vous partez seul, les choses sont autrement plus faciles, vous pouvez improviser, décider à la dernière minute où et comment dormir la nuit, n’envisager la question qu’une fois à destination.

Avoir des enfants en bas âge

En tout cas, vous n’êtes généralement pas regardant, vous vous adaptez à tout, absolument à tout. Mais dès lors que vous êtes accompagné, notamment si vous voyagez avec des enfants en bas âge, les donnes ne sont plus du tout les mêmes. Vous êtes contraint de chercher longtemps à l’avance un logement adapté, où votre petite famille pourra séjourner dans de bonnes conditions, afin que les vacances soient agréables pour chacun. En la matière, la bonne nouvelle, c’est que, presque partout où vous désirez vous rendre, les structures de logement ne manquent pas. Le reste dépend de vos attentes, du type de séjour que vous souhaitez pour vous et les vôtres, et aussi du budget que vous décidez d’y mettre. Un refuge dans les Alpes de Slovénie ? Quelques jours dans une cabine sur les plages allemandes ? Une cabane nichée dans un arbre en Suède ? Tout est possible !

Pourvoiries et écogîtes

Les pourvoiries n’existent qu’au Canada, donc, si vos pérégrinations vous mènent par là-bas, pourquoi ne pas les tester ? Mais de quoi parle-t-on exactement ? Il s’agit d’entreprises qui offrent des logements à but récréatif et divertissant, dans le domaine de la chasse, la pêche ou la trappe. Si vous êtes donc un amateur de chasse ou de pêche, vous avez la possibilité de louer un chalet, un pavillon, une roulotte, un camp, voire un bateau-maison. Concept on ne peut plus original ! Les écogîtes sont des structures nouvelle génération situées dans la brousse et idéal pour vous si vous avez l’âme écologiste. Dans ces écolodges, vous devez impérativement comprendre l’objectif de ces installations et faire votre part pour préserver l’environnement, respecter la faune et la flore, moins consommer de l’énergie, moins polluer, et faire le nécessaire pour vous intégrer au mieux au milieu, etc.

Des moyens de s’héberger autrement

Si vous êtes assez limité côté finances, il existe un certain nombre d’options qui se présentent à vous. Par exemple le Workaway, plateforme de bénévolat permettant aux voyageurs comme vous aux moyens serrés d’entrer en contact avec des familles ou des organisations ayant besoin de main-d’oeuvre contre un logement. Dans ce genre d’échanges, vous n’avez rien à payer pour vous héberger. Si vous avez le pied marin et que vous souhaitez vous endormir et vous lever tous les jours au beau milieu de l’océan, la croisière est une formule à saisir. Et les mini-maisons, ce sont des habitations de petite dimension, charmantes mais pratiques et surtout, à prix très abordables. Excellent moyen de réduire votre impact écologique et de mener une vie très simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *